Les tests de positionnement, qu'est ce que c'est?

Dans le cadre du plan « Réussite en Licence », de nombreux établissements ont mis en place des accompagnements pour les étudiants en difficulté, faisant appel pour certains à un soutien et du tutorat basés sur des ressources numériques.  

Détecter les difficultés des apprenants avant leur échec au premier semestre constitue un enjeu majeur dans la réussite de ces étudiants. Les enseignants et services concernés se doivent, pour proposer un appui adapté, de connaître le niveau des étudiants à leur arrivée à l’Université.

Le projet de banque de test de positionnement en sciences, porté par Unisciel, s’inscrit dans cette démarche mais aussi dans une anticipation et une sensibilisation à la réforme des programmes du lycée. Il s’agit de proposer des questions sur les pré-requis pour suivre un cursus universitaire ce qui est l’équivalent de vérifier les acquis du lycée.

Chaque université étant en droit de décliner ses semestres en fonction de sa politique propre et même si les contenus restent assez similaires, il n’existe pas de référentiel commun. Le seul référentiel sur lequel peuvent se baser les tests de positionnement est celui du baccalauréat. Les primo-entrants des universités scientifiques étant généralement issus de la filière S (les autres filières donnant lieu à des remises à niveau dédiées), Unisciel a choisi d’intégrer un référentiel basé sur les programmes de la filière S et plus précisément des nouveaux programmes du lycée, les étudiants ayant reçu un enseignement à partir de ces programmes entreront à l’université à la prochaine rentrée.

Modifié le: mardi 22 avril 2014, 15:12